Une identité ignatienne - Ignace de Loyola

La Compagnie de Jésus


Son fondateur : Saint-Ignace de Loyola (1491 - 1556)

 
Gentilhomme basque, Ignace de Loyola servit le vice-roi de Navarre comme courtisan et officier. Blessé au siège de Pampelune, il se convertit (1521).
Il entreprit des études de latin aux universités d'Alcalá, puis de Salamanque. Accusé d'être en rapport avec les groupes illuministes espagnols, il termina ses études à la Sorbonne.
Le 15 août 1534, à Montmartre, il prononça les vœux de chasteté et de pauvreté en compagnie de six amis (dont le futur saint François Xavier). Le groupe reçut l'ordination à Venise (1537).

Trois ans plus tard, une bulle du pape Paul III autorisa leur constitution en ordre sous le nom de Compagnie de Jésus, ou des Jésuites.
Ignace de Loyola s'opposa aux tendances érasmiennes de conciliation avec les protestants. Il orienta la réforme catholique dans le sens du rigorisme et réussit à stopper l'influence protestante en Europe centrale. Il est l'auteur des Exercices spirituels, des Constitutions de la Compagnie de Jésus, du Journal du Pèlerin et d'une abondante correspondance — écrits qui éclairent le but unique de son action orientée ad majorem Dei gloriam, selon la devise de l'ordre, «pour la plus grande gloire de Dieu». Canonisé en 1622.